La pêche facile

Pour seulement 95€,
achetez en ligne la carte de pêche interfédérale de l'EHGO !

flÈche bleuC´est par ici

Nos actualités

flèche bleuToutes les actus

Orne

L’Orne, le pays du cheval et c’est aussi la région du Perche, le pays de Bocage & du Camembert et des paysages préservés. Le pêcheur touriste sera ravi de venir passer un séjour dans l’Orne, pour découvrir une richesse patrimoniale exceptionnelle, dont voici un rapide aperçu :

Le village de Camenbert : Camembert est un petit village normand de 200 habitants.
Au XIème siècle, un Franc qui s’appelait “Mambert” y devient propriétaire d’une grande étendue de terrain. Au Moyen-Age, l’endroit s’appelle le “Champ de Mambert”. Les générations d’habitants ont transformé ce nom en “Camembert”. A ne pas manquer lors de votre visite du village : L’église : elle a été construite en pierres locales au XIVème siècle. A l’intérieur, un grand tableau commémore le pèlerinage fait par les villageois en 1772 au Mont-Saint-Michel. Remarquez la stèle dédiée à Marie Harel, érigée en 1926, un monument à la gloire du Camembert ou encore la statue de Sainte Anne, patronne du village. Sa statue date du XVème siècle et la fête de Sainte-Anne a lieu le dernier dimanche du mois de juillet.
La Maison du Camembert a été inaugurée en 1992. De l’extérieur, elle ressemble à une boîte de Camembert entrouverte. Elle est utilisée pour des expositions à la gloire du produit local.
Le musée du Camembert a été construit à l’occasion d’une exposition rassemblant objets et documents liés à l’histoire et à la fabrication du camembert. Chaque année s’y tient une réunion de “tyrosémiophiles” (des collectionneurs d’étiquettes) français et européens.

Haras National du Pin : Le Haras national du Pin date de 1715 de la volonté de Louis XIV de créer un “Versailles du cheval”. Lieu d’élevage et de reproduction des étalons royaux, le domaine de 1200 hectares s’organise autour d’une cour d’honneur, d’écuries en fer à cheval et d’un château de style “Grand siècle”. Le Haras National du Pin, le plus ancien des 23 dépôts du Ministère de l’Agriculture, est toujours le symbole de l’excellence française en matière d’élevage. Le cœur de son activité : la reproduction et le dressage de 11 races de chevaux, du pur-sang anglais jusqu’au Percheron. Le Haras National du Pin propose également des visites guidées, des courses et des concours hippiques, de renommée internationale.
Un spectacle équestre exceptionnel dans la cour d’honneur avec des chevaux de guerre, de transport, de course et sport !

La Suisse Normande : Site extraordinaire où l’Orne et de mystérieuses rivières coulent dans des vallées profondes et sinueuses. Gorges et hautes falaises rocheuses, eaux vives / haut lieu du ski nautique et du canoë-kayak, pêche, escalade, randonnées pédestres, delta-plane, golf. La Suisse normande est hérissée de petites montagnes et taillée de gorges profondes, où pousse le lis martagon, flore alpestre, le long du lac de Rabodanges. Balades dans les gorges de Villiers, les Petits Riaux et le Camp de Bierre.

Visitez notre site

La Mayenne, en aval de Couterne

Plus connue dans le département voisin où elle a donné son nom, la Mayenne, limitrophe avec ce département en aval de Couterne, offre des sites de pêche nombreux et variés.
2ème Catégorie : Très poissonneuse en espèces cyprinicoles, cette rivière possède des berges relativement boisées où les postes (caches) sont nombreux.
Techniques à privilégier : Rechercher préférentiellement le brochet au mort manié ou à la cuiller tournante, de manière mobile (pêche à rôder) en prospectant les berges, hauts-fonds, éboulis et embâcles. Au mort manié, vous couvrirez plus de terrain avec cette pèche très active. En remplacement du fil nylon, la tresse est un atout considérable pour sentir le poisson mort travailler et décrocher la monture d’un obstacle. La technique du vif au posé (montage coulissant ou pater-noster) donne de bons résultats là où le niveau d’eau est plus important.
Accès : A partir de Couterne : A 2 km, à Haleine, prendre la D243. A l’entrée de la base de la base de kayak, il existe un stationnement.

L’huisne, en aval de Corbon

Située au coeur du Parc Naturel Régional du Perche, l’Huisne est une rivière où alternent les grands radiers, les larges pools, et les méandres profonds. Introduit dans les années 70, l’ombre commun s’y est très bien acclimaté. Les populations sont nombreuses avec des sujets aux tailles très variables (jusqu’à 50 cm).
1ère Catégorie : La rivière offre à la fois des secteurs couverts et donc plus sportifs mais également des parties plus dégagées, accessible à tous les pêcheurs.
Techniques à privilégier : Essentiellement à la mouche à partir du mois de mai. Les principales techniques employées sont la pêche à la nymphe de type « casque d’or » ou émergente en cul de canard au corps coloré ainsi que des imitations de sedges, en fin de soirée.
Accès : A Corbon, prendre la D256, en direction de Rémalard. La route longe l’Huisne où il est facile de trouver un emplacement pour stationner.
A noter : L’AAPPMA de Mortagne a réalisé un parcours spécifique de pêche à la mouche avec remise à l’eau obligatoire (arrêté préfectoral) des poissons capturés.

Le Noireau, en aval de Tinchebray

En aval de Tinchebray, la forte pente du Noireau lui confère un aspect semi-torrentiel. Après, il s’élargit rapidement avec l’apport de nombreux affluents. Il s’écoule ensuite, après Montsecret, dans une vallée fortement encaissée, offrant un paysage typique de la Suisse – Normande alternant bocages et vallons escarpés.
1ère Catégorie : Le peuplement en truites fario indigènes est très intéressant, toutes les classes d’âges y sont représentées. Attention cependant aux truitelles qui sont nombreuses et qui devront être remises à l’eau délicatement.
Techniques à privilégier : Pêche au toc à roder en début de saison, puis au vairon manié (monture godille) ou à la cuiller en mi-saison. En été, privilégier la pêche à l’ultra léger et à la sauterelle. Tous les types de leurres peuvent être utilisés : mini poissons nageurs, cuiller 00, streamer lestés…
Accès : Prendre la D 911 de Tinchebray vers Montsecret, la route longe la rivière et les accès sont nombreux.

Document indisponible

Consulter la liste

Parcours Labellisés de l'Orne